Téléchargez l’un de nos 3 guides gratuits:

– Gestion des pics de stress
– Réduction des crises d’angoisse
– Soulagement de la charge mentale

bannière guide gratuits

Qu’est-ce que l’anxiété ?

L’anxiété est la réponse physique du corps à une menace ou à une menace perçue. Il provoque un cœur battant, une respiration rapide, des papillons dans l’estomac et une explosion d’énergie ainsi que des réponses mentales telles que des peurs excessives, des soucis ou des pensées obsessionnelles.

Tout le monde éprouve de l’anxiété de temps en temps. Il nous aide à éviter le danger en nous donnant l’énergie et la vigilance nécessaires pour nous échapper. Mais pour certaines personnes, les sentiments anxieux ne disparaissent pas. Ils peuvent voir les situations bien pires qu’elles ne le sont réellement et leur anxiété affecte leur capacité à se concentrer, à dormir et à effectuer des tâches ordinaires. Ces sentiments peuvent être causés par des troubles anxieux.

À tout moment, si vous sentez que vous pouvez vous faire du mal ou avez des pensées suicidaires, appelez une ambulance au triple zéro (000). Vous pouvez également parler à votre famille ou à vos amis, à votre médecin ou appeler un service téléphonique comme Lifeline au 13 11 14, disponible 24h/24.

Les troubles anxieux sont le groupe le plus courant de problèmes de santé mentale en Australie et affectent 1 Australien sur 4 à un moment donné de sa vie.

Les types courants de troubles anxieux sont :

  • Trouble anxieux généralisé: Inquiétude excessive et incontrôlable concernant une série de problèmes ordinaires tels que la santé, le travail ou les finances.
  • Phobie sociale ou trouble d’anxiété sociale: Un trouble qui amène les gens à éviter les situations sociales ou de performance par peur d’être gênés ou rejetés.
  • Trouble panique: Crises de panique régulières, qui sont des épisodes soudains et intenses de peur irrationnelle, d’essoufflement, d’étourdissements et d’autres symptômes physiques.
  • Agoraphobie: Eviter certaines situations par peur de faire une crise de panique (l’agoraphobie est souvent associée au trouble panique).
  • Phobies spécifiques: Peurs irrationnelles qui ne s’appliquent qu’à une situation particulière, comme la peur des animaux, des insectes, des lieux ou des personnes. Par exemple, la claustrophobie est une peur spécifique des espaces clos ou confinés.
  • Trouble obsessionnel compulsif (TOC): Pensées et impulsions indésirables (obsessions), provoquant des comportements répétitifs et routiniers (compulsions) comme moyen de faire face à l’anxiété.
  • Trouble de stress post-traumatique (TSPT): Lorsque les sentiments de peur ou d’évitement ne s’estompent pas après avoir vécu ou été témoin d’un événement de vie traumatisant. Cela implique des souvenirs bouleversants, des flashbacks, des cauchemars et des difficultés à dormir.

Quels sont les symptômes de l’anxiété?

Vous pouvez avoir un trouble anxieux si vous vous sentez souvent effrayé, inquiet ou nerveux, ou si vous craignez toujours que quelque chose de grave ne se produise.

L’anxiété peut affecter la capacité d’une personne à se concentrer, à dormir et à effectuer des tâches ordinaires au travail, à la maison ou à l’école. Les personnes souffrant de troubles anxieux ont souvent l’impression qu’elles doivent éviter les situations stressantes et, dans les cas extrêmes, éviter complètement de sortir.

Les symptômes physiques sont courants et comprennent un essoufflement, un cœur battant et des mains tremblantes.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur les symptômes d’anxiété ici.

VÉRIFIEZ VOS SYMPTÔMES — Utiliser notre anxiété et notre dépression Vérificateur de symptômes et découvrez si vous avez besoin de consulter un médecin.

Qu’est-ce qui cause l’anxiété?

Les causes de l’anxiété et la raison pour laquelle l’anxiété affecte certaines personnes au point d’interférer avec leur vie ne sont pas entièrement comprises.

On pense qu’une série de facteurs contribuent aux symptômes d’anxiété, qui peuvent ensuite devenir des troubles. La plupart des personnes anxieuses ont probablement des gènes qui les rendent plus susceptibles de développer un trouble anxieux. Les femmes sont plus susceptibles de développer de l’anxiété que les hommes, mais on ne sait pas pourquoi.

Les facteurs de risque d’anxiété comprennent:

  • antécédents familiaux – vous êtes plus susceptible de développer de l’anxiété si vous avez des antécédents familiaux d’anxiété ou d’autres problèmes de santé mentale (bien que cela ne signifie pas que s’il y a des problèmes de santé mentale dans votre famille, vous développerez de l’anxiété)
  • avoir un autre problème de santé mentale
  • des situations stressantes continues, telles que des problèmes ou des changements d’emploi, un logement instable, une rupture familiale ou relationnelle et un deuil
  • tout type de violence (comme la violence physique, sexuelle, verbale ou domestique)
  • événements mettant la vie en danger
  • grossesse et accouchement
  • problèmes de santé physique tels que l’asthme, le diabète, les maladies cardiaques ou des problèmes hormonaux, tels que des problèmes de thyroïde
  • la consommation de substances — en particulier le cannabis, les amphétamines, l’alcool et les sédatifs — ou le sevrage des drogues et de l’alcool
  • consommer de la caféine, ainsi que certains médicaments sans ordonnance et à base de plantes
  • avoir un certain type de personnalité, comme être perfectionniste, avoir une faible estime de soi ou avoir besoin de contrôler

Tout le monde est différent et souvent une combinaison de facteurs contribue au développement d’un trouble anxieux.

Quand dois-je voir mon médecin ?

Si l’anxiété a un impact sur votre vie quotidienne, parler à un médecin ou à un professionnel de la santé mentale est la première étape pour obtenir le bon soutien et comprendre les options de traitement.

Il peut être utile de noter vos symptômes pendant un certain temps avant votre rendez-vous, afin qu’il soit plus facile d’expliquer à un médecin ou à un professionnel de la santé mentale ce que vous vivez. Cela les aidera à poser un diagnostic approfondi de trouble anxieux.

Si vous pensez au suicide, il est important de demander de l’aide immédiatement en appelant une ambulance au triple zéro (000).

TROUVER UN SERVICE DE SANTÉ – Notre Recherche de services peut vous aider à trouver des médecins, des pharmacies, des hôpitaux et d’autres services de santé.

Comment l’anxiété est-elle diagnostiquée?

Votre médecin vous posera des questions sur vos symptômes. Souvent, ils utiliseront un questionnaire détaillé pour ce faire. Plus vous pouvez donner de réponses détaillées sur ce que vous vivez, mieux c’est.

Vous pouvez recevoir un diagnostic de trouble anxieux si les symptômes affectent votre capacité à fonctionner d’une manière ou d’une autre, que ce soit au travail, à l’école ou socialement. Le questionnaire peut également indiquer si vous souffrez de dépression et la gravité du problème.

Votre médecin diagnostiquera le type de trouble anxieux dont vous souffrez sur la base de critères reconnus tels que ceux énumérés dans le DSM-5 (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux – un manuel utilisé par les professionnels de la santé pour aider à identifier et à diagnostiquer la maladie mentale).

Comment traite-t-on l’anxiété ?

Les traitements contre l’anxiété qui fonctionneront pour vous dépendent de vous, du type de trouble anxieux dont vous souffrez et de sa gravité. Une anxiété légère peut être atténuée par des changements de mode de vie tels que l’exercice physique régulier, tandis que les cas plus graves peuvent nécessiter des médicaments.

Les personnes impliquées dans vos soins peuvent inclure votre médecin, un psychiatre ou un psychologue, une infirmière en santé mentale ou un autre type de conseiller.

La guérison est possible avec les bons soins. Les traitements courants et les moyens de gérer l’anxiété comprennent les suivants :

Thérapie psychologique

L’anxiété peut être traitée en utilisant différentes thérapies, y compris la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) – qui est conçue pour modifier les schémas de pensée problématiques qui causent l’anxiété – ou la thérapie comportementale. Il s’agit d’une composante de la TCC qui comprend la « désensibilisation », une méthode pour vous exposer lentement et en toute sécurité à des situations redoutées afin de réduire l’anxiété qui les accompagne.

D’autres types de thérapie pour l’anxiété peuvent inclure la thérapie interpersonnelle (axée sur les relations), la thérapie d’acceptation et d’engagement (telle que la pleine conscience) et la thérapie narrative (comprendre les histoires que vous utilisez pour décrire votre vie).

Médicament

Des médicaments tels que des antidépresseurs peuvent être nécessaires si d’autres traitements ne suffisent pas. La médecine est généralement recommandée en combinaison avec les stratégies décrites ci-dessus.

Le traitement de l’anxiété peut prendre du temps et un bon réseau de soutien facilite le processus. Mais beaucoup de gens sont capables de se débarrasser de l’anxiété et de récupérer.

Outils d’assistance en ligne

Les outils en ligne peuvent convenir si vous souffrez d’anxiété légère à modérée. Il existe une gamme de programmes différents, dont la plupart sont soutenus par un soutien par téléphone, e-mail, SMS ou chat Web d’un spécialiste de la santé mentale. Ces thérapies en ligne peuvent être particulièrement utiles si vous vivez dans une région rurale et éloignée où l’accès aux professionnels de la santé peut être plus difficile.

Peut-on prévenir l’anxiété ?

Il y a des choses que vous pouvez apprendre à faire pour vous aider à gérer votre anxiété. Différentes stratégies fonctionnent pour différentes personnes.

  • Assurez-vous de faire de l’exercice régulièrement. Même une courte promenade de 10 minutes peut aider à améliorer votre état de santé et peut vous aider à vous sentir moins fatigué. L’exercice aide à augmenter vos niveaux de sérotonine – les hormones du « bien-être ». Si vous n’avez pas fait d’exercice depuis longtemps, vérifiez auprès de votre médecin qu’il est sans danger pour vous. Si vous ne vous sentez pas prêt pour un exercice vigoureux, faites simplement une marche rapide tous les jours.
  • Prenez du temps pour vous. Essayez de vous impliquer dans des activités et des passe-temps que vous aimiez auparavant, même si vous n’en avez pas envie.
  • Utilisez des techniques de relaxation, telles que la pleine conscience et la méditation.
  • Réduisez la caféine, qui peut augmenter l’anxiété et modifier les habitudes de sommeil chez certaines personnes. Évitez le thé, le café, le cola, les boissons énergisantes et le chocolat, surtout après 18 h.
  • Limitez votre consommation d’alcool, de cigarettes et de drogues. Vous pouvez appeler la Quitline au 13 7848 ou la National Alcohol and Other Drug Hotline au 1800 250 015 pour obtenir des conseils confidentiels.
  • Utilisez des techniques de distraction, comme compter à rebours à partir de 10, pour vous aider à rester dans le moment présent plutôt que de penser à des choses terribles qui pourraient se produire dans le futur.
  • La respiration peut aider à soulager les symptômes physiques et les exercices de respiration contrôlés peuvent réduire le risque d’aggravation des symptômes en une attaque de panique. Inspirez et expirez lentement. ReachOut.com dispose d’une application mobile, Respirerqui peut vous guider à travers cela.
  • Apprenez à changer votre « discours intérieur » ou vos schémas de pensée intérieurs (un professionnel de la santé mentale peut vous aider à le faire)
  • Effectuez de petites tâches que vous avez peut-être évitées pour vous aider à vous sentir mieux dans votre peau.

Vous pouvez trouver plus de stratégies de gestion de l’anxiété sur le Site Web Au-delà du bleu.

Ressources et soutien

Il existe des groupes de soutien en ligne tels que Au-delà du bleu et le Institut du chien noir qui offrent des occasions de parler avec d’autres personnes qui ont vécu des expériences similaires. Une assistance en ligne pour l’anxiété est également disponible auprès de :

Vous pouvez trouver d’autres ressources numériques sur Rendez-vous sur le site Santé.

Source link

Télécharger votre guide 100% GRATUIT maintenant!