Téléchargez l’un de nos 3 guides gratuits:

– Gestion des pics de stress
– Réduction des crises d’angoisse
– Soulagement de la charge mentale

bannière guide gratuits

Êtes-vous prêt à répondre à des questions d’entrevue sur le stress? De nombreux emplois sont stressants, et il est important d’être prêt à répondre aux questions sur le stress au travail lors des entretiens. Une question d’entrevue courante que l’on peut vous poser est la suivante : « Comment gérez-vous le stress ? »

Vous devrez être prêt à répondre de manière appropriée, car l’intervieweur ne veut pas entendre que vous n’êtes jamais stressé. Après tout, tout le monde ressent du stress à un moment ou à un autre au travail.

L’employeur veut savoir si vous comprenez comment la pression vous affecte et comment vous la gérez.

Comme pour toutes les questions d’entretien, c’est une bonne idée d’avoir des exemples prêts à partager avec l’entretien.

Ce que l’intervieweur veut savoir

L’intervieweur veut vraiment savoir si vous pouvez gérer le stress lié au travail et ce que vous faites dans des situations particulièrement stressantes au travail. Ceci est particulièrement important si vous passez un entretien pour un poste où le stress fait partie intégrante du travail. C’est parce que le stress au travail peut avoir un impact négatif sur la performance au travail.

Le responsable du recrutement peut également se demander si des problèmes stressants en dehors du travail peuvent avoir un impact sur votre performance au travail. Les employeurs recherchent des candidats qui peuvent faire face à une gamme de situations stressantes, qu’elles soient personnelles ou liées au travail.

Comment répondre à « Comment gérez-vous le stress? »

Pour répondre avec succès à cette question, vous devrez fournir des exemples précis de la façon dont vous avez bien géré le stress dans le passé. Vous pouvez également donner des exemples de moments où la pression vous a fait travailler de manière plus productive.

Faites attention à la façon dont vous répondez. Si vous dites que vous êtes stressé lorsque plusieurs projets vous sont confiés et que vous savez que le travail vous obligera à jongler avec plusieurs tâches à la fois, vous aurez l’air de ne pas être un bon candidat pour le poste.

Pensez à mentionner comment un peu de stress peut être une motivation utile pour vous. Essayez de donner un exemple d’un moment où le stress d’un projet difficile vous a aidé à être un travailleur plus créatif et productif.

Exemples des meilleures réponses

Passez en revue ces exemples de réponses sur la façon dont les candidats font face au stress, ainsi que des informations sur les raisons pour lesquelles ces réponses sont fortes.

Exemple de réponse #1

La pression est très importante pour moi. Une bonne pression, comme avoir de nombreuses missions ou une échéance à venir, m’aide à rester motivé et productif. Bien sûr, il y a des moments où trop de pression peut conduire au stress. Cependant, je suis très doué pour équilibrer plusieurs projets et respecter les délais; cette capacité m’empêche de me sentir trop stressé. Par exemple, j’avais une fois trois gros projets à remettre dans la même semaine, et c’était beaucoup de pression. Cependant, parce que j’ai créé un calendrier qui détaillait comment je décomposerais chaque projet en petites tâches, j’ai réussi à terminer les trois projets à l’avance et j’ai évité un stress inutile.

Pourquoi ça marche : Cette réponse montre que le candidat aime travailler sous pression et s’épanouit dans des situations stressantes.

Exemple de réponse #2

j’essaie de réagir à situations plutôt que de stress. De cette façon, je peux gérer la situation sans devenir trop stressé. Par exemple, lorsque je traite avec un client insatisfait, plutôt que de me concentrer sur le stress, je me concentre sur la tâche à accomplir. Je crois que ma capacité à communiquer efficacement avec les clients pendant ces moments aide à réduire mon propre stress. Je pense que cela réduit également le stress que le client peut ressentir.

Pourquoi ça marche : Avec cette réponse, le candidat montre comment il transforme le stress en action – et en positif au lieu de négatif – afin d’accomplir ses tâches.

Exemple de réponse #3

En fait, je travaille mieux sous pression et j’ai découvert que j’aimais travailler dans un environnement stimulant. En tant qu’écrivain et éditeur, je m’épanouis dans des délais serrés et de multiples projets. Je trouve que lorsque je dois respecter un délai, je peux produire certains de mes travaux les plus créatifs. Par exemple, mon dernier article, pour lequel j’ai remporté un prix d’écriture régional, m’a été attribué quelques jours seulement avant la date d’échéance. J’ai utilisé la pression de ce délai pour exploiter ma créativité et ma concentration.

Pourquoi ça marche : Cette réponse fonctionne bien car le candidat montre qu’il aime travailler sous pression et qu’il peut respecter les délais.

Exemple de réponse #4

Je suis très sensible aux nuances de la dynamique de groupe. S’il y a une quantité de stress malsaine au sein de l’équipe, je peux aussi en ressentir une partie. Donc, ce que je fais, c’est essayer d’écouter de manière proactive les préoccupations des personnes qui m’entourent, en vérifiant fréquemment si elles sont elles-mêmes stressées. S’ils le sont, je réfléchis à la façon dont je peux les aider dans leur charge de travail afin que le stress collectif de l’équipe ne s’aggrave pas. Quand l’équipe est contente, je suis content.

Pourquoi ça marche : Pour quelqu’un qui passe un entretien pour un poste de direction, cette réponse montre que le candidat est préoccupé par le niveau de stress de l’équipe et par la façon dont il travaille pour fournir une solution.

Conseils pour donner la meilleure réponse

Montrez à l’employeur comment vous gérez le stress. De cette façon, l’intervieweur peut se faire une idée claire de la façon dont vous vous adaptez aux situations stressantes. Par exemple, décrivez un moment où l’on vous a confié une tâche difficile ou plusieurs missions et comment vous vous êtes montré à la hauteur.

Concentrez-vous sur le succès. Lorsque vous répondez, partagez des exemples de la façon dont vous avez réussi malgré une situation stressante, ou de la façon dont vous avez résolu le problème pour résoudre le problème qui a causé le stress.

Quand c’est un travail stressant. Certains emplois sont stressants par nature. Si vous postulez pour un emploi très stressant, assurez-vous de faire savoir à l’intervieweur que vous avez l’habitude de travailler sous stress et que cela fait partie de votre routine habituelle.

Ce qu’il ne faut pas dire

Ne mentionnez pas un problème que vous avez créé. Évitez de mentionner un moment où vous vous êtes mis dans une situation inutilement stressante. Vous ne voulez pas apparaître comme quelqu’un qui cause du stress au travail.

Ne dites pas que vous étiez vraiment stressé. Vous ne devriez pas trop vous concentrer sur votre niveau de stress. Bien que vous deviez certainement admettre que le stress survient, essayez de mettre l’accent sur la façon dont vous avez géré le stress plutôt que sur le fait qu’il vous a dérangé.

Questions de suivi possibles

  • Quel type d’environnement de travail préférez-vous ?—Meilleures réponses
  • Décrivez une période où votre charge de travail était lourde et comment vous l’avez gérée.—Meilleures réponses
  • Quels défis recherchez-vous dans un poste ?—Meilleures réponses
  • Décrivez votre style de travail.—Meilleures réponses

Gérer le stress pendant l’entretien

Les entretiens d’embauche sont stressants pour la plupart des gens. Même si vous avez beaucoup interviewé, il peut toujours être difficile de rester calme et serein. Vous rencontrez de nouvelles personnes dans un nouvel environnement et vous essayez de vendre vos références à quelqu’un qui pourrait être votre prochain patron.

Une grande partie de la gestion du stress est la préparation. Assurez-vous de faire des recherches sur l’entreprise à l’avance et entraînez-vous à répondre aux questions d’entrevue courantes. Plus vous pratiquez, plus vous vous sentirez à l’aise lors de l’entretien.

Vous pouvez également réduire le stress en évitant les pensées négatives (« Je n’obtiendrai pas ce travail »). Au lieu de cela, visualisez avoir un entretien réussi (par exemple, envisagez d’avoir des interactions positives avec l’intervieweur). Faites cette visualisation dans les heures qui précèdent l’entretien.

Utilisez ces techniques de relaxation. Si vous commencez à vous sentir stressé juste avant l’entretien, essayez de respirer profondément ou deux pour vous détendre. Pendant l’entretien, n’hésitez pas à prendre une respiration ou une gorgée d’eau avant de répondre à une question. Cela vous donnera un peu de temps pour vous ressaisir et préparer votre réponse.

Surveillez votre langage corporel. Votre langage corporel pendant l’entretien peut également aider à montrer que vous êtes détendu. Essayez d’éviter de trop bouger. Tenez-vous droit et regardez l’intervieweur dans les yeux (mais ne le fixez pas). En paraissant calme et confiant, vous êtes plus susceptible de vous sentir calme et confiant.

Être capable de gérer efficacement un entretien d’embauche stressant indiquera aux employeurs que vous serez également capable de gérer le stress au travail.

Points clés à retenir

Entraînez-vous aux entretiens : Consultez ces questions et réponses d’entrevue et prenez le temps de vous entraîner. Peut-être même trouver un ami ou un collègue prêt à jouer le rôle de l’intervieweur afin que vous puissiez vous entraîner à voix haute.

Ayez des questions prêtes à poser : Votre interlocuteur vous demandera également si vous avez des questions sur l’entreprise ou sur le travail, il est donc bon d’en avoir quelques-unes prêtes.

Essayez de ne pas stresser : Il est difficile d’être interrogé sur la gestion du stress lorsque vous êtes déjà dans une situation stressante.

Source link

Télécharger votre guide 100% GRATUIT maintenant!