Cliquez sur l’image pour accéder à vos BONUS GRATUITS:

Les gens peuvent ressentir de la douleur au niveau de l’articulation du gros orteil en raison de nombreux problèmes de santé courants, notamment l’arthrite, les blessures et les oignons. La douleur peut rendre les activités quotidiennes, y compris la marche, plus difficiles.

L’articulation métatarso-phalangienne (MTP) relie le gros orteil au pied. Cette articulation est essentielle pour soutenir le corps et permettre à l’orteil de se plier de haut en bas. Il aide à propulser une personne vers l’avant en agissant comme un point de poussée lorsqu’elle marche ou court.

Les conditions qui affectent l’articulation MTP peuvent provoquer des douleurs et un gonflement autour du gros orteil. La douleur à cette articulation peut limiter les mouvements dans la région et affecter la capacité d’une personne à marcher.

Cet article traite de certaines des causes de la douleur au niveau de l’articulation du gros orteil et comment les traiter.

Les causes de la douleur au niveau de l’articulation du gros orteil peuvent inclure l’arthrite, les entorses, les fractures, les oignons et l’inflammation des tendons.

Arthrose

Les douleurs articulaires du gros orteil dues à l’arthrose (OA) peuvent causer des douleurs au pied pendant la marche, provoquant souvent une boiterie. L’articulation peut être enflée et sensible au toucher. Il peut également y avoir un engourdissement à la base de l’articulation en raison de la compression du nerf.

Ce sont tous des signes d’hallux rigidus, qui se développe à cause de L’arthrose et les projections osseuses que les professionnels de la santé appellent les éperons osseux.

L’hallux rigidus survient lorsque le mouvement du gros orteil devient douloureux et difficile. L’amplitude de mouvement devient particulièrement limitée lorsque les orteils se replient, comme lors de la phase de « pointe des pieds » à la fin d’un pas lors de la marche.

Si l’hallux rigidus est léger, la douleur survient souvent juste au moment où l’orteil atteint la fin de l’amplitude de mouvement. La douleur au milieu du mouvement peut signaler une arthrite plus grave.

L’arthrose est une forme d’arthrite qui survient lorsque le cartilage s’use au niveau des articulations. Au fil du temps, l’arthrose du gros orteil entraînera l’érosion du cartilage et le frottement des os les uns contre les autres. La friction cause de la douleur et de l’inflammation.

Goutte

La goutte provoque des douleurs articulaires au gros orteil, telles que des attaques intenses ou des poussées, qui vont et viennent. Ces crises de douleur aiguë peuvent débuter pendant le sommeil. Une personne peut ressentir une douleur intense lorsque quelque chose touche le pied.

Une crise de goutte peut durer jours ou semaines, avec des périodes de rémission qui durent des mois ou des années. L’articulation du gros orteil peut être douloureuse, enflée, rouge et chaude. Selon le Collège américain de rhumatologie, 50% des premiers symptômes de la goutte surviennent dans le gros orteil, mais n’importe quelle articulation peut être touchée.

La goutte est aussi un type d’arthrite. Il se produit lorsque l’acide urique se cristallise dans les articulations. L’acide urique est un déchet qui passe par la circulation sanguine avant de passer par les reins et hors du corps sous forme d’urine.

Des niveaux élevés d’acide urique peuvent entraîner une cristallisation et la formation de petits dépôts. Lorsque cela se produit dans les articulations, cela peut être très douloureux.

La goutte peut survenir dans d’autres parties du corps que les pieds. Au fil du temps, cela peut provoquer la formation de grumeaux sous la peau dans les zones touchées.

Blessures aux orteils

Les blessures aux orteils, telles que les entorses et les fractures, peuvent provoquer des douleurs et un gonflement de l’articulation de l’orteil. Une fracture ou une entorse peut être particulièrement douloureuse lorsqu’une personne marche ou porte un poids avec le pied.

Les entorses peuvent réduire l’amplitude des mouvements ou causer des douleurs dans l’articulation lorsque l’amplitude des mouvements est testée. Une entorse survient lorsque les ligaments de l’orteil se déchirent ou s’étirent. Cela peut être dû à un orteil en gazon, une blessure sportive courante qui se produit à la suite d’une pression excessive ou répétitive sur un orteil plié.

Les fractures peuvent être chroniques ou aiguës. La douleur de fracture chronique peut aller et venir et s’aggrave avec activité. La douleur aiguë de la fracture est immédiate au moment de la blessure.

Une fracture de stress est une petite fissure dans l’os qui se développe à la suite d’une force répétitive, un exemple de blessure chronique. Une fracture de l’orteil peut également provenir d’un seul coup intense dans la région, ce qui serait une blessure aiguë.

fractures peut causer ecchymose de la zone s’étendant au-delà de l’articulation de l’orteil jusqu’aux parties voisines du pied.

Oignon

Les oignons peuvent provoquer une sensibilité, un gonflement et une douleur autour de l’articulation du gros orteil. Cette douleur est particulièrement aiguë lorsque quelqu’un marche ou porte des chaussures ajustées. C’est parce qu’un oignon résultats de inflammation de l’articulation MTP, qui fléchit lorsqu’une personne marche.

Un oignon est une masse osseuse qui se développe le long de la face interne du pied. Les oignons commencent petits mais grossissent avec le temps, en particulier avec le port répété de chaussures étroites ou serrées. Ils peuvent entraîner une rigidité et une flexibilité restreinte.

Parfois, un oignon peut faire tourner le gros orteil vers le deuxième orteil, ce que les experts de la santé appellent une déformation de l’hallux valgus.

Les oignons peuvent survenir chez n’importe qui, mais ils sont plus fréquents chez les personnes qui portent des chaussures serrées autour des orteils.

Sésamoïdite

La sésamoïdite du pied peut provoquer des douleurs à la base du gros orteil, sur la plante du pied. C’est sur le dessous du pied et non sur le dessus. La condition peut aussi conduire à à un gonflement ou à des ecchymoses.

L’orteil peut être particulièrement sensible lorsqu’il est plié ou redressé. La douleur se développe progressivement avec le temps.

La sésamoïdite est une inflammation des tendons entourant les os sésamoïdes. C’est une forme de tendinite. Elle peut également résulter d’une fracture des os sésamoïdes. La condition résulte souvent d’une utilisation excessive de l’orteil. Les danseurs de ballet et les coureurs développent souvent une sésamoïdite.

Les os sésamoïdes du pied se trouvent sous l’articulation MTP. Les tendons s’attachent à ces os et soutiennent le mouvement dans la région.

Le type de traitement dépendra de la cause de la douleur articulaire du gros orteil.

Dans de nombreux cas, un médecin recommandera un analgésique, tel qu’un anti-inflammatoire non stéroïdien. Ces médicaments peuvent également aider à réduire l’enflure dans la région. Moins fréquemment, un médecin peut prescrire des corticostéroïdes pour réduire l’inflammation.

Des changements de mode de vie peuvent également être nécessaires. Par exemple, une personne peut avoir besoin de traiter un oignon en portant des chaussures orthopédiques ou des inserts de chaussures. Porter des chaussures avec plus d’espace pour les orteils est une bonne option pour les personnes ayant ce problème.

Un médecin peut recommander porter une botte de protection pendant la guérison d’une fracture de l’orteil.

Si la blessure est le résultat d’une activité particulière, il sera souvent nécessaire d’éviter cette activité pendant que la blessure guérit. Par exemple, le traitement des orteils en gazon peut impliquer d’éviter le sport qui a causé la blessure jusqu’à ce qu’il s’améliore.

Dans certains cas, il peut être important d’atteindre un poids corporel modéré pour réduire la pression sur l’orteil.

Des traitements plus spécifiques peuvent être nécessaires pour certaines conditions, telles que l’arthrose et la goutte. La physiothérapie peut aider les personnes souffrant d’arthrite à gérer cette condition.

Dans de rares cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire, par exemple pour retirer un oignon ou réparer des lésions articulaires.

Certains types de douleurs articulaires du gros orteil, comme la goutte très douloureuse ou les fractures, nécessitent une attention médicale immédiate.

Dans de nombreux cas, les remèdes maison peuvent soulager les douleurs articulaires du gros orteil ou compléter le traitement recommandé par un médecin. Les remèdes suivants peuvent aider à gérer les douleurs articulaires des orteils :

  • reposer le pied
  • lever le pied
  • glacer le pied pour 20 minutes toutes les 2 à 3 heures
  • utiliser un bandage de compression pour réduire l’enflure
  • porter des chaussures confortables et larges avec une semelle souple et sans talon
  • placer des coussinets ou des semelles souples à l’intérieur des chaussures
  • étirer doucement les muscles du pied

Un médecin peut recommander le meilleur analgésique. L’acétaminophène (Tylenol) est une option possible.

Pour déterminer la cause de la douleur au niveau de l’articulation du gros orteil, un médecin procédera à un examen physique et interrogera une personne sur ses symptômes, son mode de vie, ses médicaments et toute blessure récente.

Ils peuvent tester la flexibilité de l’orteil en le pliant doucement de haut en bas. Ils vont aussi chercher preuve d’éperons osseux et de gonflement dans la région.

Le médecin examinera ensuite le pied pour détecter les zones de sensibilité et vérifiera la peau pour voir si des plaies sont présentes.

Dans certains cas, il peut être nécessaire de faire une radiographie. Ce test d’imagerie aidera le médecin à évaluer l’emplacement et l’étendue de tout dommage ou déformation.

Selon la cause sous-jacente de la douleur, des tests supplémentaires peuvent être nécessaires. Par exemple, un test sanguin peut mesurer le niveau d’acide urique dans le sang pour aider à diagnostiquer la goutte.

Quelques conseils pour prévenir la douleur au niveau de l’articulation du gros orteil inclure:

  • atteindre ou maintenir un poids corporel modéré
  • faire de l’exercice régulièrement sans exercer de pression excessive sur l’articulation MTP
  • se souvenir de s’échauffer avant les entraînements intenses
  • éviter de porter des talons hauts ou des chaussures trop serrées, en particulier autour des orteils
  • porter des chaussures appropriées en cas de risque de blessure, c’est-à-dire porter des bottes à embout d’acier dans un entrepôt
  • éviter de fumer, car le tabagisme peut affecter négativement la masse des os d’une personne, la rendant plus sujette à l’ostéoporose ou aux blessures
  • réduire la consommation de caféine, qui peut affaiblir les os d’une personne
  • être particulièrement prudent lorsque vous transportez des objets lourds
  • augmentation de la consommation de calcium
  • augmenter la consommation de vitamine C, ce qui peut aider à réduire les symptômes de l’arthrite

En cas de douleur légère ou de douleur qui s’améliore avec le temps, il n’est généralement pas nécessaire de demander conseil à un médecin. De nombreuses entorses guérissent d’elles-mêmes pendant une période de repos.

le Fondation de l’arthrite recommande de contacter un médecin pour les symptômes articulaires qui ne s’améliorent pas après 3 jours ou si une personne présente plusieurs symptômes articulaires au cours d’un même mois.

Il est également important de consulter un médecin si la douleur est intense ou soudaine et inexpliquée. Un professionnel de la santé devrait examiner le pied lorsqu’il y a des signes de fracture, comme des ecchymoses autour du gros orteil.

La douleur dans l’articulation du gros orteil peut être due à un traumatisme, à une maladie chronique ou à une pression qui s’est accumulée au fil du temps. Dans de nombreux cas, la cause sous-jacente est facilement traitable.

Certaines blessures peuvent guérir d’elles-mêmes avec du repos et des analgésiques. Cependant, certaines conditions, telles que l’arthrose et la goutte, nécessitent des solutions à long terme.

Il est possible de réduire le risque de blessures aux orteils en apportant de simples changements à son mode de vie, comme le port de chaussures appropriées.

Toute personne souffrant de douleurs à l’articulation du gros orteil qui s’aggrave avec le temps ou qui ne disparaît pas doit contacter un médecin.

Source link

« >>>> Découvrez les 3 étapes méconnues pour soulager efficacement vos douleurs articulaires