Téléchargez l’un de nos 3 guides gratuits:

– Gestion des pics de stress
– Réduction des crises d’angoisse
– Soulagement de la charge mentale

bannière guide gratuits

Introduction: La dépression chez les adultes émergents (20-29 ans), une transition de l’adolescence à l’âge adulte, est un problème de santé mentale à l’échelle mondiale. Les antidépresseurs et la psychothérapie ont une efficacité limitée et pourraient ne pas être disponibles dans le monde entier. Les traitements alternatifs et complémentaires, comme la méditation pleine conscience, se multiplient. Objectif: Nous avons examiné les effets des interventions de pleine conscience sur la dépression chez les adultes émergents et exploré les effets modérateurs des participants, des méthodes et des caractéristiques d’intervention. Concevoir: Revue systématique et méta-analyse. Sujets: Adultes émergents. Interventions: Interventions de méditation de pleine conscience par rapport aux groupes témoins. Mesures des résultats : symptômes dépressifs. Résultats: Quarante-cinq études ont abouti à 49 comparaisons, incluant 3 479 participants (âgés de 23,0 à 2,7 ans) ; 1826 participants ont pratiqué la pleine conscience et 1653 ont servi de témoins. Dans l’ensemble, les interventions de pleine conscience ont montré une réduction significative de la dépression par rapport aux témoins (g = 0,44, intervalle de confiance à 95 % : 0,33-0,55). Les interventions de pleine conscience menées dans les pays asiatiques ont eu une plus grande diminution de la dépression (g = 0,69) que les études menées en Amérique du Nord (g = 0,44) ou Europe (g = 0,23). Les interventions de pleine conscience ont montré des réductions plus importantes de la dépression dans les études avec une proportion plus élevée de femmes (Pente = 0,010, t2 = 0,07, Qcompris entre = 7,10, p = 0,008). Les interventions de pleine conscience menées auprès d’adultes émergents souffrant de troubles dépressifs ont davantage réduit la dépression (g = 1,12) que chez les adultes émergents sans (g = 0,40). Fournir une intervention de pleine conscience dans un cadre de groupe a eu une plus grande réduction de la dépression (g = 0,54) que sur une base individuelle (g = 0,30). Plus de minutes de pratique de pleine conscience non structurée par session ont montré une plus grande réduction des symptômes dépressifs (Pente = 0,016, Qcompris entre = 1,34, p = 0,035). L’utilisation d’analyses en intention de traiter a montré un ES inférieur (g = 0,14) que de ne pas l’utiliser (g = 0,55). Les autres indicateurs de qualité n’étaient pas des modérateurs significatifs. Les chercheurs principaux n’ont pas signalé les effets indésirables des interventions de pleine conscience. Conclusion: Les interventions de pleine conscience ont quelque peu amélioré la dépression chez les adultes émergents. Étant donné que les principaux chercheurs n’ont pas signalé les effets indésirables, les interventions de pleine conscience doivent être utilisées avec prudence. Les futurs chercheurs pourraient étudier les effets indésirables des interventions de pleine conscience ainsi que les effets à long terme.

Mots clés:

dépression; adultes émergents ; méta-analyse; pleine conscience.

Source link

Télécharger votre guide 100% GRATUIT maintenant!