Téléchargez l’un de nos 3 guides gratuits:

– Gestion des pics de stress
– Réduction des crises d’angoisse
– Soulagement de la charge mentale

bannière guide gratuits

Contexte:

Le trouble anxieux généralisé (TAG) est un trouble psychiatrique chronique courant à long terme, particulièrement fréquent en soins primaires. Il existe plusieurs options de traitement disponibles, à la fois non pharmacologiques (c’est-à-dire la thérapie cognitivo-comportementale) et pharmacologiques. Parmi les interventions pharmacologiques, les antidépresseurs, la buspirone et les benzodiazépines (BDZ) ont été étudiés dans le TAG. L’hydroxyzine est un médicament anti-histaminique qui a été utilisé dans le traitement de l’anxiété.

Objectifs:

1. Déterminer l’efficacité de l’hydroxyzine par rapport à un placebo ou à tout autre agent actif pour soulager les symptômes aigus du TAG. 2. Examiner l’acceptabilité du traitement par hydroxyzine par rapport à un placebo ou à tout autre agent actif. 3. Étudier les effets indésirables de l’hydroxyzine par rapport à d’autres agents actifs.

Stratégie de recherche:

Les registres d’essais contrôlés du groupe Cochrane sur la dépression, l’anxiété et la névrose (CCDANCTR-Studies et CCDANCTR-References) ont été consultés le 1er mars 2010. L’équipe des auteurs a effectué des recherches complémentaires sur MEDLINE, CINAHL et PsycINFO et a vérifié les références bibliographiques des études incluses, les revues systématiques précédentes et les principaux manuels sur les troubles anxieux. Une communication personnelle avec des sociétés pharmaceutiques et des experts dans le domaine a également été entreprise.

Les critères de sélection:

Essais contrôlés randomisés attribuant des patients atteints de TAG à l’hydroxyzine par rapport à un placebo et/ou à tout autre agent anxiolytique.

Collecte et analyse des données :

Deux auteurs ont indépendamment extrait les données. Les informations extraites comprenaient les caractéristiques de l’étude, les caractéristiques des participants, les détails de l’intervention et les mesures des résultats en termes d’efficacité (telles que le nombre de patients qui ont répondu au traitement ou ont été remis), d’acceptabilité (le nombre de patients qui n’ont pas terminé l’étude) et de tolérabilité (côté profil d’effet).

Principaux résultats:

La recherche a donné 39 études. Nous avons inclus cinq études dans la revue avec un total de 884 participants. Nous avons exclu 31 études et en avons désigné trois comme en attente d’évaluation. Les données des études incluses fournissent certaines preuves que l’hydroxyzine est plus efficace que le placebo pour le TAG (rapport de cotes (OR) 0,30, IC à 95 % 0,15 à 0,58) et qu’elle est également acceptable/tolérable (OR 1,00, IC à 95 % 0,63 à 1,58) (OR 1,49, IC à 95 % 0,92 à 2,40). Par rapport aux autres agents anxiolytiques (benzodiazépines et buspirone), l’hydroxyzine était équivalente en termes d’efficacité, d’acceptabilité et de tolérance (hydroxyzine vs chloridiazépoxide : OR 0,75, IC à 95 % 0,35 à 1,62 ; efficacité de l’hydroxyzine vs buspirone OR 0,76, IC à 95 % 0,40 à 1,42 ). En termes d’effets secondaires, l’hydroxyzine était associée à un taux plus élevé de somnolence/somnolence que les comparateurs actifs (OR 1,74, IC à 95 % 0,86 à 3,53). Il y avait cependant un risque élevé de biais dans les études incluses.

Conclusions des auteurs :

Les études incluses n’ont pas rendu compte de tous les critères de jugement pré-spécifiés dans le protocole de cette revue. Même s’il est plus efficace que le placebo, en raison du risque élevé de biais des études incluses, du petit nombre d’études et de la petite taille globale de l’échantillon, il n’est pas possible de recommander l’hydroxyzine comme traitement fiable de première ligne dans le TAG.

Source link

Télécharger votre guide 100% GRATUIT maintenant!