Cliquez sur l’image pour accéder à vos BONUS GRATUITS:

En raison de la pandémie de COVID, les gens sont pris dans une situation où ils souffrent de maladies articulaires à progression rapide. L’immobilité, l’isolement et l’impossibilité de sortir des maisons ont créé une recrudescence du nombre de patients s’adressant à des problèmes articulaires aggravant leur état.

Alors que la mobilité aide à prolonger la vie articulaire, à prévenir la raideur et à maintenir le bien-être général, mais en raison de la pandémie, la vie est devenue plus sédentaire et les cliniques externes sont maintenant inondées de patients ayant un dysfonctionnement articulaire accéléré.

La pandémie de COVID-19 a créé des incertitudes infinies et a tourmenté le monde de pauvreté, d’agonie et de maladie. La campagne de vaccination est en cours, le gouvernement met tout en œuvre pour vacciner l’ensemble de la population et créer à nouveau un paradis sûr. Une enquête récente montre que 45 à 50 % des patients qui ont besoin d’une arthroplastie reportent leurs chirurgies en raison de la pandémie, car ils sont confus et stressés.

Nous avons pris beaucoup d’avance en termes de soins aux patients depuis le jour où le 1er confinement a été annoncé. Après avoir défini les protocoles, les chirurgies accélérées, les protocoles de physiothérapie à domicile faciles, les téléconférences et un système d’éducation des patients plus solide. Ayant pratiqué depuis longtemps des protocoles de soins post-chirurgicaux modernes et avancés, nous les avons renforcés davantage pendant cette situation COVID. La durée du séjour à l’hôpital pour les chirurgies de remplacement articulaire a également été réduite à 3-4 jours tandis que pour les chirurgies traumatologiques, 1 jour. La peur de l’inconnu a largement disparu parmi les patients et les chirurgiens et ils sont plus confiants pour effectuer des chirurgies en situation de COVID.

Alors que de nombreux patients approchent avec un dilemme de subir ou non la chirurgie maintenant, mais on ne sait pas ce qui va suivre et c’est le bon et le meilleur moment pour la chirurgie lorsque les cas de COVID sont minimes.

Selon les dossiers présentés par Max Hospital Saket, plus de 100 patients infectés par le COVID ont subi des chirurgies de remplacement articulaire depuis le début l’année dernière et le résultat a été le même quelle que soit la condition du COVID. Peu de patients qui ont eu une infection au COVID (sans rapport avec la chirurgie/l’admission à l’hôpital) des mois après la chirurgie, n’ont pas non plus eu une évolution de la maladie différente de celle de la population générale. Ainsi, il est conseillé aux gens de ne pas paniquer mais de faire attention à l’infection et de subir des interventions chirurgicales si nécessaire.

Nous voulons également profiter de cette occasion pour dire aux patients qu’ils ne doivent pas avoir peur du COVID mais qu’ils doivent être prudents. Il ne sert à rien de supporter la douleur ou de se maltraiter avec des analgésiques. Faites-vous tester. Ne pas avoir d’idées préconçues sur la pandémie. Ne croyez pas aveuglément à la désinformation qui vous parvient. Faites-vous vacciner le plus tôt possible. Parlez-en à votre médecin. Renseignez-vous. Respectez la distanciation sociale, pratiquez l’hygiène des mains et ne retirez pas le masque dans les lieux publics. Masque, hygiène, distanciation sociale et vaccin sont la solution simple pour lutter contre le COVID.

(Le Dr Ramneek Mahajan est directeur principal (orthopédie) et chef de l’unité de reconstruction articulaire (hanche et genou), Max Hospital, Saket)

Source link

« >>>> Découvrez les 3 étapes méconnues pour soulager efficacement vos douleurs articulaires