Téléchargez l’un de nos 3 guides gratuits:

– Gestion des pics de stress
– Réduction des crises d’angoisse
– Soulagement de la charge mentale

bannière guide gratuits

méditation(Langue Anglaise:Méditation), la méthode d’exercice esprit-nature, qui est souvent utilisée dans le yoga, et est appelée méditation et méditation assise dans le bouddhisme et le taoïsme. Il peut être grossièrement divisé en deux méthodes : la première consiste à se concentrer sur un seul endroit sans bouger, par exemple en se concentrant sur les chakras, les mantras ou les bougies devant soi. La seconde consiste à visualiser certains modèles et scènes dans l’esprit, tels que des modèles de mandala complexes, des changements de scènes de couleurs ordonnés, des modèles de divinités gourou, etc. Habituellement, la deuxième méthode doit être effectuée avant que les résultats de la première méthode ne soient obtenus.Tout type de visualisation ou de concentration a son effet spécifique et sa transformation physique et mentale, il doit donc s’appuyer sur les conseils d’enseignants expérimentés. L’ancien penseur taoïsme a également des méthodes de méditation telles que « la garde indépendante de l’esprit, les muscles comme un », « l’esprit non dispersé », « l’accumulation de l’essence et de l’esprit entier », « le maintien de l’unité », « xinzhai », « s’asseoir et oublier » etc.

recherches sur la méditation[编辑]

L’étude du processus et des effets de la méditation est un sous-domaine croissant de la recherche neurologique[1][2][3][4][5][6]

La science et la technologie modernes, telles que l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle et l’électroencéphalographie, ont été utilisées pour observer comment le corps et le cerveau des gens changent lorsqu’ils méditent et lorsqu’ils méditent régulièrement.[2][7][8][9][10]

Ces études ont montré que la pratique régulière de la méditation entraîne des changements notables dans le corps.Par exemple, une étude de Richard Davidson et Zin-Zinn a montré que huit semaines d’entraînement à la méditation basée sur la pleine conscience augmentaient considérablement l’activité pré-cérébrale du côté gauche, qui est associée à des états émotionnels positifs.[11].L’émotion positive peut être une compétence qui peut être acquise avec une formation comme apprendre à faire du vélo ou à jouer du piano[12]

Des centaines d’études sur la méditation ont été menées depuis les années 1950, mais bon nombre des études antérieures étaient erronées et leurs résultats peu fiables.[13][14].Des revues plus récentes ont souligné que bon nombre de ces pièges devraient orienter la recherche actuelle sur une voie plus productive.[15].Plus d’évaluation de rapport, des recherches supplémentaires doivent mener à la construction théorique de la méditation et à la définition de la méditation[13][16]

La méditation est pratiquée dans les traditions religieuses depuis l’Antiquité, en particulier dans les temples. Toutes les sectes bouddhistes ont une tradition de méditation, en particulier le zen ; l’école du taoïsme Shangqing met l’accent sur l’entrée dans la salle de méditation et la contemplation des images des dieux, etc., l’école Quanzhen met l’accent sur l’intégration des trois religions, et récite même directement le « Sūtra du cœur », visualise et contemple zazen.De nombreux cours de méditation non religieux existent en Occident, y compris des cours basés sur la pleine conscience[17].Aujourd’hui, les cours de méditation basés sur la pleine conscience sont devenus populaires dans la médecine et la psychologie occidentales, en grande partie en raison des effets positifs observés de ces procédures sur les patients souffrant de problèmes de santé liés au stress.[11]

La méditation en psychologie occidentale[编辑]

réponse de relaxation

Dr Herbert Benson – fondateur du Mind-Body Medical Institute, qui est affilié à l’Université de Harvard et à plusieurs hôpitaux de Boston.Il rapporte que la méditation induit une série de changements biochimiques et physiques dans le corps connus collectivement sous le nom de « réponse de relaxation ».[18]. Cette réponse de relaxation comprend des changements dans le métabolisme, la fréquence cardiaque, la respiration, la pression artérielle et les substances chimiques du cerveau.Le Dr Benson et son équipe mènent également des recherches cliniques dans les monastères bouddhistes de l’Himalaya.[19].Benson a écrit The Relaxation Response, un livre documentant les bienfaits de la méditation, qui n’était pas largement connu en 1975.[20]

Effets calmants de la méditation

Selon un article de mars 2006 dans le Journal of Psychology, l’activité méditative ralentit l’activité liée à l’EEG[21]. Le système nerveux humain comprend le système nerveux parasympathique, qui régule le rythme cardiaque, la respiration et d’autres fonctions motrices involontaires, et le système nerveux sympathique. Ce dernier est d’éveiller le corps à se préparer à une activité intense. Les National Institutes of Health (NIH) ont écrit la déclaration suivante : « On pense actuellement que certains types de méditation peuvent être efficaces parce que la méditation réduit l’activité du système nerveux sympathique et augmente l’activité du système nerveux parasympathique » ou, alternativement, la méditation entraîne une diminution dans une activité stimulante et une augmentation de la relaxation.

Utilisations thérapeutiques occidentales et MBSR

La méditation est entrée dans le courant dominant des soins de santé comme moyen de réduire le stress et la douleur. En tant que méthode de réduction du stress, la méditation a été appliquée aux patients chroniques ou en phase terminale dans les hôpitaux pour réduire la complexité du stress élevé, y compris un système immunitaire affaibli. Il existe un consensus croissant dans la communauté médicale sur le fait que des facteurs psychologiques tels que le stress et la tension font effectivement partie du manque de santé du corps, et dans la science traditionnelle, il y a de plus en plus de financements pour la recherche dans ce domaine.

Une étude statistique méta-analytique de 2003 du cours MBSR – des exercices de MBSR impliquant une conscience constante de la conscience sans chercher à supprimer les pensées – a conclu que la méditation peut être bénéfique pour une tentative de prise en charge clinique et non utile pour les personnes ayant des problèmes cliniques. MBSR est utile dans le diagnostic de plusieurs conditions, y compris la douleur chronique, la fibromyalgie, les patients atteints de cancer et la maladie coronarienne.L’amélioration implique à la fois des aspects physiques et psychologiques[22]

couler

La méditation de pleine conscience, la pleine conscience et les techniques associées sont conçues pour développer l’attention afin de susciter une perspicacité.Une durée d’attention plus large et plus flexible permet de rester informé plus facilement, de rester objectif dans les dilemmes émotionnels ou moraux et d’atteindre un état de conscience ou de flux (fluidité, flux) réactif et créatif[23].L’étude de la Harvard Medical School a également montré que pendant la méditation, les signaux physiologiques de l’expérience ont montré que la respiration ralentissait, ainsi qu’une augmentation de la fréquence cardiaque et de la saturation en oxygène du sang.[24]

Pour une utilisation sportive

Un nombre considérable d’athlètes modernes ont déclaré utiliser la méditation pour se préparer au jeu, répéter les mouvements et les détails du jeu dans leur cœur et croire que cela aidera leur performance sur le terrain et stabilisera leurs émotions nerveuses.

Recherche sur différents styles de méditation[编辑]

Méditation Vipassana[编辑]

Une étude menée par l’Université de Yale, l’Université de Harvard et le Massachusetts General Hospital montre que la méditation augmente la matière grise dans des zones spécifiques du cerveau et peut ralentir la partie du cerveau qui dégénère au cours du vieillissement naturel.

L’expérience a impliqué 20 personnes suivant une formation intensive de « méditation approfondie » bouddhiste, tandis que 15 personnes ne méditaient pas. Les scanners cérébraux ont montré que ceux qui méditaient avaient une épaisseur de matière grise accrue dans les parties du cerveau responsables de l’attention et du traitement des entrées sensorielles. Certains participants méditaient 40 minutes par jour, tandis que d’autres méditaient depuis des années. Les résultats expérimentaux ont montré que les changements d’épaisseur du cerveau dépendaient de la durée de la méditation.L’épaisseur augmente entre 0,004 et 0,008 pouces (0,1016 mm – 0,2032 mm)[25][26]. Outre Vipassana, quelles autres méthodes de méditation existe-t-il ? Quel est l’objet de la méditation ? idée? épeler? respirer? image? Ou appréciez-vous simplement la sensation calme et confortable d’être assis sans penser à rien ?

zazen[编辑]

Le Dr James Austin (neurophysiologiste à l’Université du Colorado, USA) rapporte dans son livre Zen and the Brain (Austin, 1999) que la pratique de la méditation « réorganise les circuits du cerveau ».Cela a été confirmé par l’utilisation de l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, une technique de balayage qui mesure le flux sanguin dans le cerveau.[來源請求]

Pleine Conscience et Pleine Conscience[编辑]

La pleine conscience et la pleine conscience sont toutes deux la pleine conscience en anglais. Dans le contexte de la psychologie moderne, fondamentalement, les deux mots sont universels. Selon les données de Google Trends, il y a de fortes chances que le mot mindfulness naisse à Hong Kong, car le mot est apparu pour la première fois à Hong Kong. Jusqu’à présent, le mot pleine conscience est généralement traduit par « contemplation » à Hong Kong, et est souvent traduit par « pleine conscience » dans d’autres pays ou régions de langue chinoise, tels que Taïwan et la Chine continentale. Mais c’est essentiellement le même concept.

La méditation dans la science-fiction[编辑]

Dans Star Trek, les Vulcains, les Bajorans et d’autres races utilisent la méditation, dont les Vulcains sont les plus célèbres.

Méditation Vulcaine[编辑]

Les Vulcains méditent environ une heure chaque jour avant d’aller se coucher pour éliminer les pensées distrayantes et aider à contrôler leurs émotions.

Connexion externe[编辑]

les références[编辑]

  1. ^ La recherche sur les effets de la méditation sur la santé d’une personne a considérablement augmenté au cours des 10 ou 15 dernières années.Il y a une vidéo de l’interprète du Dalaï Lama interviewéc’est iciSauvegarde des archives de pagesaux archives Internet).
  2. ^ 2.0 2.1 site liéSauvegarde des archives de pagessur Internet Archive) Les capacités actuelles des techniques de recherche non invasives ont permis d’étudier la nature du fonctionnement cognitif et émotionnel dans le cerveau de manière sans précédent… « Mind and Life Institute summary of Investigating the Mind » 2005 meetings entre le Dalaï Lama et les scientifiques.
  3. ^ Venkatesh S, Raju TR, Shivani Y, Tompkins G, Meti BL (avril 1997). « Une étude de la structure de la phénoménologie de la conscience dans les états méditatifs et non méditatifs ». Indien J. Physiol. Pharmacol.41(2): 149–53 PMID 9142560.
  4. ^ ^ Peng CK, Mietus JE, Liu Y, et coll. (juillet 1999). « Oscillations de fréquence cardiaque exagérées pendant deux techniques de méditation ». Int. J. Cardiol. 70 (2) : 101–7. PMID 10454297
  5. ^ Lazar SW, Bush G, Gollub RL, Fricchione GL, Khalsa G, Benson H (mai 2000). « Cartographie cérébrale fonctionnelle de la réponse de relaxation et de la méditation ». NeuroReport 11 (7) : 1581–5. PMID 10841380
  6. ^ Carlson LE, Ursuliak Z, Goodey E, Angen M, Speca M (mars 2001). « Les effets d’un programme de réduction du stress basé sur la méditation de pleine conscience sur l’humeur et les symptômes de stress chez les patients ambulatoires atteints de cancer : suivi de 6 mois ». Soins de soutien Cancer 9 (2): 112–23. PMID 11305069
  7. ^ mindandlife.org
  8. ^ Davidson, Richard J.; Kabat-Zinn J, Schumacher J, Rosenkranz M, Muller D, Santorelli SF, Urbanowski F, Harrington A, Bonus K, Sheridan JF. (juillet-août 2003). « Altérations du cerveau et de la fonction immunitaire produites par la méditation de pleine conscience ». Médecine psychosomatique 65 (4): 564–570. doi:10.1097/01.PSY.0000077505.67574.E3. PMID 12883106
  9. ^ Effets physiologiques de la Méditation Transcendantale par Wallace @ http://www.sciencemag.org/cgi/content/abstract/167/3926/1751Sauvegarde des archives de pagesaux archives Internet) publié en 1970
  10. ^ Kabat-Zinn, Jon; En ligneLipworth L, Burney R. (1985). « L’utilisation clinique de la méditation de pleine conscience pour l’autorégulation de la douleur chronique ». Revue de Médecine comportementale 8 (2): 163–190. doi : 10.1007 / BF00845519. PMID 3897551
  11. ^ 11.0 11.1 http://scholar.google.com/scholar?cluster=14241580908681193794&hl=en&as_sdt=0,10
    Altérations des fonctions cérébrales et immunitaires produites par la méditation de pleine conscience par Richard Davidson, Jon Kabat-Zinn et d’autres

  12. ^ « Train Your Mind Change Your Brain » par Sharon Begley pages 229–242, dans le chapitre « Transforming the Emotional Mind »
  13. ^ 13.0 13.1 Ospina, M; Bond T (2007-01-06). [http://www.ahrq.gov/downloads/pub/evidence/pdf/meditation/medit.pdf « Meditation
    Practices for Health: State of the Research. Evidence Report/Technology
    Assessment No. 155 »] (Sauvegarde des archives de pagessur Internet Archive). Agence pour la Recherche et la Qualité en Santé
    . Récupéré le 27/01/2012.
  14. ^  » Le manque de preuves statistiques, de populations témoins et de rigueur de bon nombre des premières études ; l’hétérogénéité des états méditatifs étudiés ; et la difêtreLa faculté de contrôler le degré d’expertise des praticiens peut en partie expliquer les contributions limitées apportées par la recherche axée sur les neurosciences sur la méditation. » « La méditation et les neurosciences de la conscience : une introduction » par Lutz, Dunne et Davidson
  15. ^ Ospina MB, Bond K, Karkhaneh M, et coll. (décembre 2008). « Essais cliniques des pratiques de méditation dans les soins de santé: caractéristiques et qualité ». J
    Altern Complément Med 14 (10): 1199–213. est ce que je:10.1089 / acm.2008.0307. PMID 19123875Sauvegarde des archives de pagesaux archives Internet).

  16. ^ Awasthi, B (décembre 2012). « Enjeux et perspectives dans la recherche sur la méditation : A la recherche d’une définition ». De face. Psychologie.: 3:613.
  17. ^ Ce qui suit est tiré de MBSR… « Jon Kabat-Zinn a dit que son programme n’a rien à voir avec le bouddhisme, qu’il n’est pas basé sur la spiritualité et qu’il est donc ouvert à tous, quelles que soient les circonstances de la vie dans lesquelles ils se trouvent.
  18. ^ Benson H (décembre 1997). « La réponse de relaxation: effet thérapeutique ». La science
    278 (5344): 1694–5. PMID 9411784Sauvegarde des archives de pagesaux archives Internet).

  19. ^ Cromie, William J. (18 avril 2002). « La méditation change les températures : l’esprit contrôle le corps dans des expériences extrêmes ». Harvard
    Gazette de l’Université (Président et boursiers du Harvard College via Internet
    Archiver)
    . Récupéré le 11 décembre 2011.
  20. ^ Benson, Herbert, 1975 (2001). La réponse de relaxation. Harper Collins. p. 61–63. ISBN 0-380-81595-8.
  21. ^ Cahn, Raël; John Polich (mars 2006). « États et traits de méditation : études EEG, ERP et neuroimagerie »Sauvegarde des archives de pagesaux archives Internet). Psychologique
    Bulletin 132 (2): 180-211. est ce que je:10.1037/0033-2909.132.2.180.
    PMID 16536641Sauvegarde des archives de pagesaux archives Internet)
    . Récupéré le 03/03/2012.
  22. ^ Grossman, P.; Niemann, L.; Schmidt, S.; En ligneWalach, H. (2004). « Réduction du stress basée sur la pleine conscience et bienfaits pour la santéUne méta-analyse »Sauvegarde des archives de pagesaux archives Internet) (pdf). Journal
    de Recherche Psychosomatique 57 (1) : 35–43. est ce que je:10.1016/S0022-3999(03)00573-7.
    PMID 15256293Sauvegarde des archives de pagesaux archives Internet)
    . Récupéré le 07/07/2010.
  23. ^ Commentaire : Dans la zone : une théorie biocomportementale de l’expérience de fluxSauvegarde des archives de pagesaux archives Internet)
  24. ^ Cartographie cérébrale fonctionnelle de la réponse de relaxation et de la méditationSauvegarde des archives de pagesaux archives Internet)
  25. ^ Méditation associée à une augmentation de la matière grise dans le cerveauSauvegarde des archives de pagesaux archives Internet)
  26. ^ L’expérience de méditation est associée à une épaisseur corticale accrue par Sara W. Lazar et al. 2005 http://scholar.google.com/scholar?cluster=2473855192046828991&hl=en&as_sdt=0,10&as_vis=1

Source link

Télécharger votre guide 100% GRATUIT maintenant!